L'Australie, pour la 4e fois en finale.

Alors que samedi à Twinckenham le score avait été très serré entre la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud, cette fois-ci l'écart était plus important (14 points) entre les Wallabies et les Pumas. Mais comme la veille les essais n'ont été marqués que par une équipe, l'Australie et celle-ci n'a pas attendu, puisque dès la 2e minute Rob Simmons, interceptant un ballon aux 22 mètres, s'en va aplatir d'en l'en-but argentin (0-7). Puis à la 10', c'est Adam Ashley-Cooper qui s'en va marquer le 2e essai Wallabies portant la marque à 3-14, Nicolas Sanchez ayant entre-temps ouvert la marque côté argentin. Il faut ensuite attendre la 24' pour voir les Pumas remonter au score avec 3 points de leur ouvreur Nicolas Sanchez avant que les Australiens n'aillent inscrire un 3e essai  par Adam Ashley-Cooper à la 36' ; à la mi-temps ceux-ci mènent 19-9 après une nouvelle pénalité argentine et une occasion d'essai manquée par les Sud-Américains. Après la pause ceux sont d'abord les buteurs qui vont s'exprimer Nicolas Sanchez (19-12), puis Bernard Foley (22-12) et de nouveau N. Sanchez (22-15), qui aura passé tous les points de son équipe. Avec 7 points de retard à 20 minutes de la fin, l'Argentine peut encore y croire et ne lâche rien, elle continue à pousser mais à la 72' sur une course de Drew Mitchell, qui évite 5 plaquages et décale Adam Ashley-Cooper, les Wallabies s'en vont inscrire leur 4 essai et valider leur billet pour la finale. Sonnés, les Pumas ne vont pourtant pas abandonner mais à bout de force face à une solide défense australienne, ils doivent s'incliner, cruelle déception pour les Pumas qui échouent pour la 2e fois en demi et joueront donc la petite finale face à l'Afrique du Sud. Quand aux Australiens ils retrouveront les Néo-Zélandais pour une finale inédite entre ces deux nations du Sud, qui ont déjà gagné 2 Coupes du monde chacune.