La route vers Rio continue !

Les Français n'avaient besoin que d'un petit set ce vendredi pour se qualifier pour les demi-finales, c'est chose faite. Face à une équipe de Bulgarie qui jouait son va-tout lors de ce dernier match, les Bleus ont dû se battre pour décrocher le ticket pour la demi. Le premier set est accroché mais les Français montrent d'entrée leur détermination en menant 4-0, grâce à des actions improbables en défense, comme celle de Kévin Tillie qui va chercher une balle jusque dans les gradins, ils vont réussir à l'emporter 25-19. A partir de ce moment-là l'équipe est libérée et le sélectionneur peut se permettre de faire tourner son effectif en faisant entrer les remplaçants pour laisser souffler les artisans de la qualification. Cependant la rencontre n'en devient pas terne pour autant, profitant de cette liberté d'expression les "shampouineurs" comme ils se surnomment vont montrer qu'ils n'ont rien à envier aux titulaires. Si le début du 2e set marque un temps d'adaptation pour ces joueurs qui n'étaient pas encore entrés en jeu, ils sont alors menés de 5 points par les Bulgares qui ont repris espoir ; ils déroulent ensuite offrant un beau jeu à l'image des titulaires. Ils empochent le 2e set 25-20, avant d'offrir dans un 3e set qu'ils dominent, la victoire à la France avec un 25-15. Les Français n'ont pas traîné et sont désormais en demi-finale où ils affronteront la Pologne, vainqueur du dernier championnat du monde en 2014.