Le premier sprint pour Bouhanni

Lundi sur le Dauphiné les sprinteurs étaient attendus à Saint-Vulbas au terme d'une étape de 186 km sans grandes difficultés. Un duo seulement a tenté sa chance dès le kilomètre 0, l'Australien Mitchell Docker (Orica Greenedge) et le Belge Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert), mais le peloton et surtout les équipes de sprinteurs contrôlaient l'écart. Le Belge a été le dernier récupéré à 13 km de l'arrivée, à partir de là les équipes de sprinteurs se sont mises en place pour préparer le sprint et les leaders se sont placés à l'avant pour éviter les chutes. Dans les derniers kilomètres, la tension était palpable avec des coups de casque entre des coureurs de Cofidis qui emmenaient Nacer Bouhanni et ceux de Katusha pour Alexander Kristoff. Dans le dernier kilomètre le sprint est lancé par l'Irlandais Sam Bennett (Boa Argon), mais d'abord dans sa roue le Français Nacer Bouhanni arrive à le dépasser, et à s'imposer devant le Belge Jens Debusschere (Lotto-Soudal) ; au passage de la ligne le Vosgien a rendu hommage à Mohamed Ali en imitant un boxeur, sport qu'il pratique. Il est désormais le nouveau maillot vert alors qu' Alberto Contador conserve,lui, son maillot jaune. Demain les coureurs partiront de Crêches-sur-Saône.