Les Bleus se contentent d'un nul.

Dimanche soir sur une pelouse du stade Mauroy abîmée à Lille, c'est une équipe de France remaniée qui a affronté la Suisse pour la première place du groupe A. Avec 5 changements dans le 11 de départ par rapport au dernier match, la France a buté sur une Nati  et son gardien, dangereuse dès les premières minutes en particulier sur corners à l'image de Fabian Schär qui dévie à la 8' le ballon  au second poteau pour Johan Djourou mais celui-ci glisse devant Lloris. Cependant la France s'offre les plus belles occasions après 10 minutes de flottement en 1ère mi-temps, Paul Pogba, remplaçant face à l'Albanie, enchaîne deux frappes qui offrent à la France deux corners, quelques minutes plus tard une autre frappe va trouver la transversale à la 17' servi par Antoine Griezmann, à nouveau titulaire. Les Français poussent et tentent des frappes souvent après des débordements de Kingsley Coman qui fait une très bonne première mi-temps, tout comme Yohan Cabaye, remplaçant de Kanté et auteur de nombreuses récupérations. Autour de la 20' les Bleus enchaînent 4 corners sans trouver le chemin des filets. La Suisse s'offre aussi quelques occasions mais moins dangereuses. A la pause le score est toujours vierge. Au retour des vestiaires les Suisses reprennent le jeu en main et les Bleus concèdent plusieurs corners, que les Suisses affectionnent. De son côté la France continue d'essayer avec des contre-attaques de Sissoko qui remplace Matuidi, laissé au repos et auteur d'un bon match. A la 57', c'est Griezmann après un 1-2 avec Gignac qui frappe du droit mais le gardien suisse Yann Sommer détourne le ballon.  A l'heure de jeu Deschamps fait sortir Coman moins présent en seconde période pour faire entrer Payet. A la 75' sur une accélération de Sissoko côté droit, celui-ci sert Payet au 2e poteau mais la reprise du joueur de West Ham trouve la barre. Il échouera de nouveau 5 minutes plus tard sur une passe de Pogba. Le dernier gros avertissement suisse viendra d'un coup franc après une faute de Koscielny qui lui vaut un carton jaune mais la frappe est détournée. La France obtiendra aussi un coup-franc intéressant mais la frappe de Payet trouvera Sissoko sur sa trajectoire. Au finale les deux équipes se quittent sur un score de parité. La France s'assure ainsi la première place du groupe avec 7 points et la Suisse accède pour la première fois de son histoire aux huitièmes de finale d'un Euro. La France jouera son huitième dimanche à 15 heures face au 3e du groupe C, D ou E.

Dans l'autre match l'Albanie a battu la Roumanie 1-0 et finit donc 3e avec 3 points.