Le Racing s'offre le Brennus à Barcelone

Délocalisée au Camp Nou de Barcelone en raison de l'Euro de football, la finale de Top 14 a opposé vendredi soir le Racing Club de Toulon, tombeur de Montpellier en demi et le Racing 92 vice-champion d'Europe et vainqueur de l'ASM Clermont en demi. Les premières minutes de la rencontre voient une pénalité de part et d'autre et un score de 3-3 au quart d'heure de jeu. Mais 3 minutes plus tard la partie bascule,  Maxime Machenaud, auteur d'un placage cathédrale sur Matt Giteau, est expulsé par l'arbitre après visionnage de la vidéo. Réduits à 14, sans demi de mêlée, les Racingmen vont être mis en difficultés,  2 pénalités de Leigh Halfpenning  et un essai de Mamuka Gorgodze à la demi-heure de jeu  permettent à Toulon de mener 14-6. En fin  de première période les franciliens réduisent le score sur pénalités par Johan Goosen d'abord et par Dan Carter ensuite, ils reviennent à 2 points. Au retour des vestiaires la tendance va s'inverser,  les Racingmen vont repasser devant grâce à une pénalité de Goosen puis de Carter et à la 50' Toulon est réduit à 14 suite au carton jaune de Xavier Chiocci. Les ciel et blanc vont  profiter de ce retour à égalité pour  inscrire un essai sur un exploit personnel de Joe Rokocoko à la 58', 14-26. Dix minutes plus tard, Toulon, à nouveau en supériorité numérique va alors répondre  avec un essai de Maxime Mermoz transformé par Halfpenny, 21-26. Mais à la 80' Dan Carter parachève la victoire du Racing sur une pénalité 21-29. Le club remporte son 6e titre devant plus de 99 000 spectateurs. Après sa finale perdue contre les Sarracens en Coupe d'Europe, il soulève 26 ans après le dernier le bouclier de Brennus et prive Bernard Laporte l'entraîneur de Toulon d'une victoire pour son dernier match.