La France débloque son compteur de titre

Après 3 jours ternes pour la France, celle-ci a enfin débloqué son compteur après l'argent du relais 4x100m nage libre, 5 médailles sont venues s'ajouter à la première dont 2 titres. Le déclic est venu de l'équitation avec le concours complet par équipe qui n'était pas forcément le titre le plus attendu. Mais au terme de 3 jours d'épreuves (le dressage, le cross et le saut d'obstacles) les cavaliers français, Thibaut Vallette, Astier Nicolas, Karim Laghouag et Mathieu Lemoine, ont remporté le titre olympique devant les Allemands et les Australiens, avant qu' Astier Nicolas, auteur de belles prestations par équipe  qui lui ont permi de jouer le concours complet en individuel, n'aille chercher la médaille d'argent derrière l'Allemand Michael Jung. Un peu plus tard le céiste Denis Gargaud-Chanut succède à Tony Estanguet en slalom C1 en remportant la finale grâce à une superbe manche devant un Slovaque et un Japonais. La moisson s'est terminée avec 2 médailles une en argent et une en bronze. La première pour la judokate Clarisse Agbegnenou, battue en finale par la championne du monde slovène Tina Trstenjak mais elle débloque le compteur du judo tout comme l'épéiste Gauthier Grumier qui avec sa médaille de bronze obtenue face au Suisse Benjamin Steffen rapporte la première médaille olympique depuis 8 ans à l'escrime. Pendant ce temps dans le bassin olympique Michael Phelps a été décroché 2 nouveaux titre en 200 m papillon et avec le relais 4x200 m nage libre, il compte désormais 21 titres olympiques, les Français n'avaient, eux, même pas accédés à la finale suite à des problèmes de composition du relais. Ce 4e jour a un peu rattrapé les trois précédents avec  une bonne dynamique.