Pogba donne l'avantage à la France

Lundi soir, la France retrouvait les Pays-Bas pour le 3e match des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, après sa victoire 4-1 contre la Bulgarie vendredi, les Bleus se satisfont d'une victoire 1-0. Dans ce match au sommet entre les deux favoris du groupe A, les Français débutent  la partie tambour battant à l'Amsterdam Arena, d'entrée de jeu ils pressent la défense et empêchent les remontées de balles néerlandaises. Kévin Gameiro par deux fois prend de court la défense, d'abord sur une accélération lancé par Blaise Matuidi mais repris par la défense puis sur une frappe dans l'axe repoussée par le gardien Maarten Stekelenburg. Si le premier quart d'heure est tricolore, le second sera orange, après la sortie de son attaquant Quincy Promes, les Hollandais se montrent plusieurs fois dangereux notamment sur coups de pied arrêtés. A la 22' sur un coup franc, Raphaël Varane doit s'employer pour empêcher la reprise de Virgil Van Dijk au 6 m. Mais l'éclair du match arrive à la demi-heure de jeu, sur une passe de Dimitri Payet Paul Pogba, au 25 m dans l'axe, trompe Stekelenburg d'une frappe magistrale du pied droit. Cette frappe est à l'image de son match où le Mancunien a tenu son rang et permis à la France de s'imposer dans ce choc pour la première place. Après ce but splendide, la France se relâche un peu dans les dernières minutes de la première mi-temps. Suite à une mauvaise relance de Payet dans l'axe récupérée par Vincent Janssen, les Hollandais réclament un pénalty pour une main de Laurent Koscielny au sol, après avoir contré le tir de l'attaquant de Tottenham au pied, main jugée finalement involontaire par l'arbitre. Après la pause les Bleus ont une nouvelle occasion mais Gameiro bute sur la défense et la reprise d'Antoine Griezmann passe au-dessus du but. La France moins impériale qu'en première période laisse des espaces et les Néerlandais en profitent notamment sur le côté droit où Layvin Kurzawa se fait plusieurs fois surprendre, cependant les Oranjes manquent de réussite. A l'heure de jeu, Memphis Dempey, sur un centre en retrait de Davy Klaassen, rate sa reprise et tire à côté. Les Français, quant à eux, tentent mais sont moins percutants, à la 74' Sissoko monté rapidement se retrouve seul devant, mais, entouré de 3 défenseurs, ne peut conclure son action. Peu avant un coup franc dangereux avait été capté par Lloris. Les entrées d'Anthony Martial puis d'André-Pierre Gignac ne changeront rien, les Bleus subissent et perdent trop facilement la balle. A la 89', Dempey à l'occasion deu match pour les Pays-Bas suite à une perte de balle de Martial, mais Lloris, intraitable durant la rencontre, effectue un arrêt décisif en deux temps. Les dernières minutes sont tendues mais la défense centrale française tient bon, elle aura montré sa solidité durant ce match. La France l'emporte donc 1-0 grâce à une frappe splendide de Pogba, cette victoire cruciale permet à la France de rester en tête de son groupe avec la Suède, son prochain adversaire, vainqueur de la Bulgarie 3-0. Dans le dernier match du groupe la Biélorussie et le Luxembourg se sont neutralisés 1-1. Prochain match pour les Bleus le 11 novembre face aux Suédois.