Kwiatkowski d'un rien

Ce samedi en Italie avait lieu la 108e édition de Milan San Remo, après la victoire d'Arnaud Démare en 2016 un autre Français a joué la gagne cette année dans une arrivée à trois. Mais au final c'est le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky) qui s'est imposé d'un rien devant le double champion du Monde, le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), alors que le Français Julian Alaphilippe (Quick-Step) finissait 3e. A 26 km de l'arrivée dans la montée de la Cipressa, le peloton était revenu sur l'échappée de 7 coureurs qui avait fait la course en tête jusque là. Plusieurs coureurs dont le Français Tony Gallopin (Lotto-Soudal) avaient alors tenté de partir, le rythme soutenu avait aussi fait exploser le peloton, mais les principaux favoris restaient présents. Au pied du Poggio c'était l'équipe Sky qui prenait la tête du peloton pour leur puncheur Kwiatkowski, Tom Dumoulin (Giant) accélérait le rythme empêchant toute attaque. Mais à 5 km de l'arrivée juste avant la descente du Poggio, Peter Sagan attaquait suivi par Kwiatkowski et Alaphilippe, le Français recollait, le trio faisait alors la descente et arrivait avec 18 secondes d'avance en bas. Si Sagan faisait le plus gros du travail, les deux autres collaboraient jusqu'au dernier kilomètre. Sagan alors en première position lançait le sprint à 350 m de la ligne alors que le peloton revenait, ayant pris une longueur il se faisait pourtant dépasser et battre de peu sur la ligne par Kwiatkowski, qui remporte ainsi sa première victoire dans la Primavera. Julian Alaphilippe, n'a pas réussi à remonter le Polonais mais finit 3e de cette classique après sa 5e place sur Paris-Nice la semaine dernière où il a remporté une étape et porté le maillot jaune.Le peloton finit quant à lui à 5 secondes n'étant pas revenu sur les trois puncheurs, Arnaud Démare, le vainqueur de l'an dernier est 6e.