La France égale le record de Sotchi

Les 23e Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang se sont clôturés hier avec un record de médailles pour la Norvège qui repart avec 39 breloques, dans le top 10 à la 9e place la France  totalise 15 médailles dont 5 en or mieux qu'à Sotchi. Un Français a marqué ses Jeux déjà double champion olympique à Sotchi le biathlète Martin Fourcade est venu détrôné le skieur Jean-Claude Killy au nombre de titres olympiques, avec 3 nouvelles médailles dont deux en individuel sur la poursuite où il garde son titre et lors de la mass start où il l'emporte pour 3 cm sur l'Allemand Simon Schempp au terme d'un sprint disputé.  Il remporte aussi le titre en relais mixte avec Marie Dorin-Habert, Anaïs Bescond et Simon Desthieux. A ces trois titres s'ajoutent les médailles de bronze d'Anaïs Bescond en poursuite et celle du relais féminin avec Marie Dorin-Habert, Anaïs Chevalier et Justine Braisaz. Le biathlon ramène ainsi un tiers des médailles françaises. La moisson avait débuté avec l'une des benjamines de l'équipe de France, Perrine Laffont, 19 ans,  qui avait offert sa première médaille d'or à la France en ski bosses, alors que les jeunes se faisatient leur place un ancien réalisait le doublé  lors de ces Jeux. Après Sotchi, Pierre Vaultier remportait une deuxième médaille d'or en snowboard cross malgré une demi-finale marquée par une chute. Eux, rêvés de l'or et pouvaient y croire mais avec un costume défaillant lors du programme court les doubles champions du monde, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, doivent se contenter de l'argent à moins d'un point de leurs grands rivaux et partenaires d'entraînement les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir, ils ramènent néanmoins la seule médaille en patinage, la première en danse sur glace depuis 2002. Lui aussi aurait pu espérer mieux, mais Alexis Pinturault n'a rien pu faire sur le combiné derrière l'Autrichien Marcel Hirscher qui remporte enfin un titre olympique  et double même la mise avec le Slalom Géant, 2e Pinturault voit un de ses coéquipiers le rejoindre sur la boîte Victor Muffat-Jeandet remportant le bronze en combiné, en Géant Pinturault va chercher le bronze. En ski alpin les Français ont souvent été placés comme ce tir groupé en slalom où ils finissent 4, 5 et 6 ou en Géant où ils occupent la 5e,6e et 7e place, à l'inverse des filles qui n'ont pas réussi malgré une double championne du monde de Géant dans leur rang Tessa Worley qui ne finit que 7e et  4e en mixte, à monter sur le podium. A ces médailles s'ajoutent les deux médailles de bronze remportés par le ski de fond, un record. La première est venue du sprint par équipes avec Maurice Magnificat, qui rêvait d'une médaille en individuel étant parmi les favoris mais finissant seulement 5 e du 15 km, associé à  Richard Jouve qui s'est arraché pour obtenir leur place sur le podium derrière la Norvège et la Russie. La deuxième  a été cherchée  en relais avec leurs coéquipiers Clément Parisse et Adrien Backscheider toujours derrière la Norvège et la Russie.  S'il y  a eu des mauvaises surprises, absence de médailles en ski cross, alors qu'on avait eu un triplé à Sotchi, en slopestyle avec la non qualification de la jeune Tess Ledeux pourtant favorite et championne du monde en titre,  plusieurs chutes pour Kévin Rolland, Ophélie David ; il y en a eu des bonnes avec la médaille d'argent de la benjamine de l'équipe de France Julia Pereira en snowboard cross, plus jeune médaillée française aux Jeux d'hiver ou la nouvelle médaille d'argent de Marie Martinod en half-pipe. Si l'objectif de 20 médailles n'a pas été atteint, les Bleus égalent le record de Sotchi et auront marqué les Jeux avec notamment le triplé de Martin Fourcade.