Démare, pour un cheveu 

Comme l'année dernière la première étape de Paris-Nice s'est terminée par un sprint et comme l'an passé c'est le Français Arnaud Démare (FDJ) qui l'a emportée, mais cette fois-ci il s'est imposé seulement de quelques millimètres devant l'Espagnol Gorka Izagirre (Bahrain-Merida). La photo-finish a été nécessaire pour départager les quatre premiers. Pour cette première étape qui allait de Chatou à Meudon, un trio a animé la course, il était composé du Belge Jurgen Roelandts (BMC) et des Français Pierre-Luc Périchon (Fortuneo) et Pierre Rolland (Education First). Parti au kilomètre 2 et sans  jamais prendre plus de 3'30 d'avance, le trio résiste jusqu'à 14 km de l'arrivée, mais l'écart avait déjà fondu. Après une nouvelle chute dans les trois derniers kilomètres, Alexis Vuillermoz (Ag2r) attaquait juste avant la côte de Meudon à moins de 2 km de l'arrivée, il passait en tête à la flamme rouge. Mais derrière lui les sprinteurs encore présents voulaient en découdre pour le sprint, il était rattrapé à 300 m de l'arrivée. Le sprint était lancé par Démare qui résistait au retour d'Izagirre pour un rien après visionnage de la photo-finish Christophe Laporte (Cofidis) finit 3e, le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal) 4e. Démare est donc le premier leader de ce Paris-Nice 2018.