Une première pour Groenewegen

Après Arnaud Démare (FDJ) hier, c'est un autre sprinteur qui s'est imposé aujourd'hui à Vierzon au terme de la deuxième étape de Paris-Nice,  le Néerlandais Dylan Groenewegen (Lotto Jumbo) signe sa première victoire sur la course au soleil. Cette étape entre Orsonville et Vierzon était destinée aux sprinteurs, mais une échappée de 6 coureurs a quand même tenté l'aventure après 90 km de course sous l'impulsion du Belge Thomas De Gendt (Lotto Soudal) à sa suite son compatriote Oliver Naesen (Ag2r) , le Portugais Tiago Machado (Katusha), l'Italien Manuele Boaro (Bahrain Merida), le Français Anthony Delaplace (Fortuneo) et le Néerlandais Lars Boom (Lotto Jumbo). Mais sous la pression de l'équipe FDJ, qui roulait pour son leader Démare, l'échappée n'arrivait pas à prendre le large, une partie était reprise à moins de 70 km de l'arrivée. Réduit à un duo composé de Machado et Boaro, l'échappée creusait l'écart et atteignait même plus de 3 minutes d'avance à moins de 50 km de l'arrivée. Cependant derrière la poursuite s'organisait l'équipe Lotto Jumbo venait aider l'équipe du maillot jaune, à moins de 30 km de l'arrivée l'écart était descendu à 2 minutes. A 25 km de l'arrivée l'équipe Lotto Soudal se joignait à la poursuite mais à l'avant le duo résistait. L'écart passait sous la minute à 15 km de l'arrivée et diminuait pour se stabiliser à 10 secondes à 10 km de l'arrivée, néanmoins avec le travail de Machado l'échappée continuait de maintenir un écart. Elle était finalement reprise à 4 km de la ligne, les sprinteurs allaient pouvoir s'expliquer. A la flamme rouge l'équipe Quick step emmenait l'Italien Elia Viviani, derrière Julian Alaphilippe l'Italien faisait le trou avec le reste des sprinteurs mais se relevait, Alaphilippe repris Groenewegen lançait son sprint assez loin de la ligne et résistait au retour de Viviani. Il s'impose devant l'Italien et l'Allemand André Greipel. C'est sa première victoire sur Paris-Nice et la première pour son équipe sur cette course. Arnaud Démare conserve son maillot jaune de leader.