Coup double pour Yates 

Peu en réussite hier malgré ses tentatives, le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) s'est imposé ce samedi dans la seule arrivée au sommet à Valdeblore La Colmiane après une attaque à 1,3 km de l'arrivée. Il prend du même coup le maillot jaune de leader. Une échappée a bien tenté d'aller au bout, mais cette étape devait permettre aux favoris de s'expliquer et ils n'ont pas laissé passer leur chance. Partis dans la fin de la première ascension sous l'impulsion du Belge Thomas De Gendt (Lotto Soudal) après une tentative un peu plus tôt du Français Tony Gallopin (Ag2r), 6 coureurs formaient l'échappée aux côtés des deux premiers, l'Irlandais Nicolas Roche (BMC), le Colombien Jarlinson Pantano (Trek), l'Espagnol Jesus Herrada (Cofidis), l'Italien Alessandro De Marchi (BMC), le Français Amael Moinard (Fortuneo) et l'Australien Rory Sutherland (UAE Emirates). Le groupe de tête prenait rapidement de l'avance pour atteindre 3'  au 32e kilomètre, derrière l'équipe du maillot jaune Luis Leon Sanchez (Astana) contrôlait l'écart et celui-ci retombait sous les deux minutes. Dans le peloton l'équipe Bahrain venait faire le tempo alors que l'écart remontait au-dessus des 3 minutes, mais dans la deuxième difficulté du jour la côte de Sainte -Baume, celui-ci se réduisait. Au sommet De Gendt prenait les points alors que Herrada était distancé dans la descente. Réduite à 7 l'échappée comptait encore 2'30 d'avance pendant que le peloton se scindait en 2 dans la descente, parmi les piégés le Belge Tim Wellens (Lotto Soudal), 4e au général et le Colombien Sergio Henao (Sky). Le groupe des retardés parvenait finalement à réintégrer le peloton après plusieurs kilomètres de poursuite. A l'avant les échappés ne comptaient plus que 40 secondes d'avance à 35 km de l'arrivée et n'étaient plus que 6 puis 4 après la chute de De Marchi et Pantano dans la descente après le sprint intermédiaire. Après avoir repris du temps, le quatuor se réduisait en trio à 20 km de l'arrivée et n'arrivait au pied de la dernière montée qu'avec 30 secondes d'avance. Dans celle-ci Gallopin distancé tour à tour Moinard puis Roche mais était repris à 13 km de l'arrivée. La plupart des favoris étaient encore présents à l'exception du Colombien Esteban Chavez (Mitchelton -Scott). A 6 km de l'arrivée le Tchèque Roman Kreuziger (Mitchelton Scott) durcissait le ton, Sanchez était alors distancé. Réduit à 15 le groupe des favoris voyait l'attaque de Yates suivi par l'Espagnol Ion Izaguirre (Movistar).  Alors que Julian Alaphilippe était distancé à 2 kilomètres de l'arrivée, le duo de tête possédait 15 secondes d'avance sur leurs poursuivants. Le Belge Dylan Teuns (BMC) tentait alors de revenir mais à 1,3 km du sommet Yates distançait Izagirre pour aller remporter l'étape et s'emparer du maillot jaune. Il gagnait avec 8 secondes d'avance sur Teuns qui était revenu sur Izaguirre, Julian Alaphilippe finissait à 2'01 et perdait sa place sur le podium. Il est désormais 9e à 1'48 de Yates qui possède 11 secondes sur Ion Izaguirre et  12 sur Gorka Izagirre, les Belges Wellens et Teuns sont 4e et 5e à 13 et 27 secondes du leader. Demain sera encore une étape animée, le maillot à pois change aussi puisque c'est désormais De Gendt qui le portera.