Première classique pour Alaphilippe

Après deux deuxièmes places sur la Flèche Wallonne  en 2015 et 2016, le Français Julian Alaphilippe (Quick step floors) a remporté mercredi sa première grande classique en allant battre en haut du Mur de Huy le quadruple vainqueur de cette classique ardennaise l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) qui l'avait battu par deux fois. Une échappée avait d'abord animé la course en partant dans les premiers kilomètres avec quatre Français Anthony Roux (Groupama FDJ), Romain Hardy (Fortuneo),  Anthony Perez (Cofidis) et Romain Combaud (Delko Marseille), deux Belges Antoine Warnier (WB Veran Aqua) et Kevin Van Melsen (Wanty Groupe Gobert), un Suisse Patrick Muller (Vital Concept) et un Italien Cesare Benedetti (Bora-Hansgrohe). Elle comptait jusqu'à 5'25 d'avance sur un peloton emmené par l'équipe Movistar d'Alejandro Valverde aidée par l'équipe UAE Emirates de Dan Martin. L'écart diminuait après la côté de la Vécquée en passant sous les 4 minutes. Après un premier passage au Mur de Huy l'écart tombait à 1'25 à 58 km de l'arrivée, l'un des échappés était repris alors qu'il y avait plusieurs tentatives pour sortir du peloton. Tandis que l'avance de l'échappée passait sous la minute, l'Italien Vincenzo Nibali (Bahrain Merida), vainqueur de Milan San Remo en solitaire au mois de mars,  sortait avec d'autres coureurs à 45 km de l'arrivée.Ce groupe reprenait l'échappée, mais  les 21 coureurs ne restaient pas ensemble très longtemps, un groupe de 6 se formait avec Nibali, Roux, Benedetti, l'Allemand Maximilian Schachmann (Quick step floors), l'Australien Jack Haig (Mitchelton-Scott) et l'Estonien Tanel Kangert (Astana).Cette échappée gagnait du terrain et passait en tête la deuxième ascension du Mur de Huy. Alors qu'à l'arrière l'Irlandais Dan Martin était distancé, à l'avant l'échappée possédait  45 secondes d'avance à 15 km de l'arrivée sur le groupe des favoris. Le groupe se réduisait dans le côte de Cherave où les deux rescapés de la première échappée étaient repris, Nibali attaquait à la fin de la côte mais ne parvenait pas à distancer ses compagnons d'échappée. Avec 15 secondes d'avance avant le début du Mur de Huy, Nibali et Kangert se faisaient reprendre au pied de la montée, les deux autres résistaient un peu. Mais au pied les favoris se replaçaient et dans la montée Jelle Vanendert (Lotto Soudal) faisait le rythme puis accélérait, Alphilippe dans sa roue. Ils revenaient sur Schachmann dernier échappé et distançaient Valverde. A moins de 150 mètres de l'arrivée le Français attaquait, Valverde un temps distancé tentait de revenir mais le Français résistait et allait remporter sa première victoire sur la Flèche Wallonne. Il succède à Laurent Jalabert au palmarès, dernier Français à l'avoir emporté en haut du  Mur de Huy en 1997. Il gagne surtout devant Alejandro Valverde, quadruple tenant du titre et vainqueur de 5 éditions. Néanmoins le Français n'a pas levé les bras en franchissant la ligne, croyant que Nibali l'avait devancé mais il est bel et bien le vainqueur de cette 82e édition. Le Belge Vanendert complète le podium. Le Français sera au départ de la doyenne des classiques dimanche à Liège et tentera de succéder là encore à Valverde au palmarès et de ramener une des cinq grandes classiques à son équipe après le Tour des Flandres gagné par le Néerlandais Niki Terpstra