Sagan à nouveau

Alors que plusieurs sprinteurs avaient abandonné dans les dernières étapes alpestres, l'étape arrivant à Valence offrait la possibilité d'un sprint ouvert, mais c'est une nouvelle fois le sprinteur slovaque Peter Sagan (Bora Hansgrohe) qui s'est imposé. Pourtant une échappée a bien essayé de faire déjouer les pronostics, 2 hommes partaient dès les premiers kilomètres le Belge Thomas De Gendt (Lotto Soudal) et le Néo-Zélandais Tom Scully (Education First). Ils étaient rejoints après 29 km de course  par un duo formé par le Belge Dimitri Claeys (Cofidis) et le Suisse Michael Schär (BMC), le quatuor comptait alors 3'20 d'avance. Il n'obtiendrait pas plus de liberté d'un peloton emmené par l'équipe Groupama-FDJ pour le Français Arnaud Démare et aidée par l'équipe Bora-Hansgrohe de Sagan. Les kilomètres défilaient et l'écart diminuait passant sous la minute à 65 km de l'arrivée. Il oscillait alors entre 45 secondes et 1'15, mais à 25 km de l'arrivée il n'était plus que de 30 secondes, De Gendt se relevait et Schär décidait de partir seul.  Son avance remontait jusqu'à 50 secondes, il résistait jusqu'à 6 km de l'arrivée avant d'être repris par un peloton emmené par l'équipe Sky du maillot jaune. Alors que Schär était désigné le plus combatif, les équipes de sprinteurs se mettaient en place, l'équipe Trek-Segafredo prenait la tête du peloton dans les 3 derniers kilomètres ; mais à 900 m de la ligne le Belge Philippe Gilbert (Quick-step) attaquait, il était repris à 300m où Démare lançait le sprint. Parti de trop loin, il était dépassé par le Norvégien Alexander Kristoff (UAE Emirates) et Sagan qui s'imposait pour la troisième fois sur ce Tour. Ce dernier renforce encore un peu plus son maillot vert. Suite à l'abandon de l'Italien de Vincenzo Nibali (Bahrain Merida), 4e du général et non-partant ce matin, le Slovène Primoz Roglic (Lotto Jumbo) prend la quatrième place au général et le Français Romain Bardet (Ag2r) la 5e, le maillot jaune ne change pas avant l'arrivée à Mende demain.