Omar Fraile en solitaire à Mende

En ce jour de fête nationale belge, un Belge Jasper Stuyven (Trek Segafredo) a bien failli s'imposer à Mende, mais il lui a manqué un peu moins de 3 km, c'est finalement l'Espagnol Omar Faile (Astana) revenu dans le final qui s'impose sur l'aérodrome. Le début d'étape avait été animé, plusieurs attaques et un peloton divisé en 4 groupes suite à une bordure ont marqué les premiers kilomètres. Puis au kilomètre 12, 4 hommes se retrouvaient en tête, Fraile, les Français Julian Alaphilippe (Quick-step) et Anthony Perez (Cofidis) ainsi que le Belge Thomas De Gendt (Lotto Soudal), ils étaient rejoints au kilomètre 20 par 28 autres coureurs, ils avaient alors 3 minutes d'avance. Dans cette échappée plusieurs équipes étaient bien représentées et des coureurs comme les Belges Greg Van Avermaet (BMC) et Philippe Gilbert (Quick-step), les Français Lilian Calmejane (Direct Energie) et Pierre Rolland (Education First), l'Italien Damiano Caruso (BMC), le maillot vert le Slovaque Peter Sagan (Bora Hansgrohe) ou encore l'Espagnol Gorka Izagirre (Bahrain Merida) en faisaient partie. L'écart grimpait progressivement car la Sky contrôlait à l'arrière mais il atteignait 7 minutes à 100 km de l'arrivée. Dans le Col de la Croix de Berthel, Izagirre attaquait à 3,5 km du sommet et 63 km de l'arrivée, il passait au sommet avec 11 minutes d'avance sur le peloton qui laissait filer. Il était rejoint dans la descente par le Néerlandais Tom-Jelte Slagter (Dimension Data) et Stuyven. Le trio s'entendait alors qu'à l'arrière la poursuite avait du mal à s'organiser, le trio arrivait avec 1 minute d'avance sur ses poursuivants au pied du Col du Pont sans eau. Le Belge Yves Lampaert (quick step) essayait bien de ramener le groupe des poursuivants mais sans succès. Le trio passait en tête au sommet et comptait plus de 15 minutes sur le peloton et 1'36 sur les poursuivants à 38 km de l'arrivée. Ce groupe qui avait perdu des coureurs voyait plusieurs tentatives pour partir dont celle de De Gendt qui était rejoint par Calmejane, tandis qu'à l'avant Stuyven s'en allait seul à 35 km de l'arrivée, Izagirre et Slagter ne s'entendant plus. Stuyven comptait jusqu'à 1'50 d'avance sur ses poursuivants qui se regroupaient. Il arrivait au pied de la Côte de la Croix neuve avec 1'42 sur ses poursuivants et plus de 20 minutes sur le peloton, au pied de la montée Fraile attaquait. Puis Alaphilippe partait à 1,5 km du sommet, mais l'Espagnol revenait dans le dernier kilomètre de la montée sur Stuyven qui ne pouvait le suivre, il passait en tête au sommet et filait vers la victoire. Revenu sur Stuyven au sommet, Alaphilippe ne pouvait reprendre l'Espagnol qui s'offre une première victoire sur le Tour. Alaphilippe finit 2e, Stuyven 3e et Sagan vient terminer 4e. Plus d'un quart d'heure plus tard le peloton était dans la montée où le Slovène Primoz Roglic (Lotto jumbo) attaquait, puis le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb) pour revenir sur ce dernier mais seuls le maillot jaune le Britannique Geraint Thomas et son compatriote Christopher Froome (Sky) pouvaient suivre. Le trio finit à 8 secondes de Roglic, le Français Romain Bardet (Ag2r) perd 22 secondes sur le Slovène. Le classement général  ne change pas mais demain pourrait encore offrir l'occasion de reprendre quelques secondes.