La France, 6e nation européenne

Pour la première fois des championnats sportifs européens étaient organisés, réunissant une dizaine de disciplines sur les sites de Glasgow en Ecosse et de Berlin en Allemagne. La ville britannique accueillait l'essentiel des épreuves et au terme de 10 jours de compétition la France est repartie avec 42 médailles dont  13 en  or, 14 en argent et 15 en bronze. Récoltant des médailles dans la plupart des sports présents, la France débutait sa moisson avec la natation où elle comptabilisait au total 7 médailles  dont 4 titres le premier était amené par Fantine Lesaffre en 400m 4 nages suivi par celui du relais 4x100 féminin, le titre de Charlotte Bonnet sur 200 m et du relais mixte venaient compléter les médailles d'or.  Bonnet obtenait également le bronze sur 100m et repart de ces championnats avec 4 médailles. Chez les hommes seul Medhy Metella remportait des médailles en individuel du bronze sur 100m nage libre et de l'argent sur 100m papillon. En eau libre les garçons brillaient d'abord avec de l'argent et du bronze pour Axel Reymond et Logan Fontaine sur le 5 km, alors que le relais mixte prenait la 3e place tout comme Lara Grangeon sur le 25 km. Enfin au plongeon Benjamin Auffret rapportait la seule médaille française avec une 3e place au plongeon à 10 mètres. Autre sport d'eau l'aviron ramenait 5 médailles dont 2 titres pour le deux de couple féminin et masculin, en skiff poids légers Laura Tarantola allait chercher l'argent, alors que ses compatriotes masculins ont pris le même métal en deux de pointe, enfin  en quatre de pointe les Français prenaient la 3e place. Autre discipline à apporter les premières médailles à Glasgow le cyclisme sur piste, où les Français remportaient 3 médailles d'argent en Keirin avec Sébastien Vigier, en vitesse par équipes et en Scratch avec Adrien Garel, chez les femmes Mathilde Gros amenait  deux médailles aux tricolores dont le titre en Keirin et une médaille de bronze en vitesse individuelle à seulement 19 ans. En VTT, les Bleus repartaient avec une médaille d'argent remportée par Pauline Ferrand-Prévot alors qu'en BMX le champion du monde en titre Sylvain André se contentait de la médaille de bronze. A chaque week-end ses épreuves de gymnastique, alors que les femmes brillaient lors du premier week-end en remportant la médaille d'argent par équipes, une première, puis en obtenant un titre au sol avec Mélanie de Jesus dos Santos et le bronze à la poutre avec Marine Boyer ; les hommes les imitaient par équipes avec une médaille de bronze,  mais n'obtenaient pas de médailles en individuel. Ce même week-end en golf la paire Justine Dreher et Manon Mollé finissait 2e derrière les Suédoises. Parmi les favoris en triathlon, les Français n'ont pas manqué les championnats d'Europe, après la médaille de bronze de Cassandre Beaugrand chez les femmes et le titre pour Pierre Le Corre chez les hommes, le relais mixte champion du monde en titre prenait l'or. Enfin l'athlétisme animait en partie la deuxième semaine où la France obtenait 10 médailles dont 3 titres malgré quelques déceptions. Ces titres étaient ramenés par les hommes avec d'abord le 10 000m pour Morhad Amdouni qui obtenait également le bronze sur 5000m, puis le 3000m steeple où Mahiedine Mekhissi-Benabbad remportait son 5e titre européen, enfin Pascal Martinod-Lagarde était titré sur 110m haies pour seulement 2 millièmes devant l'ancien champion du monde Sergey Shubenkov. A ces médailles d'or s'ajoutaient les médailles d'argent des femmes au 800m avec Rénelle Lamotte, au 4x400m et au marathon avec Clémence Calvin. Champion du monde en titre Pierre-Ambroise Bosse obtenait de justesse une médaille de bronze sur 800m. Lors de la dernière soirée, les Français allaient chercher  encore deux médailles avec pour commencer l'argent d'Alexandra Tavernier au marteau où elle battait dès son premier essai le record de France ; et pour finir le bronze de Renaud Lavillenie à la perche au terme d'un concours disputé où deux hommes passaient au-dessus des 6 mètres et où le vainqueur le Suédois Armand Duplantis battait le record du monde junior. Avec ce bilan la France termine 6e nation juste derrière l'Allemagne, dans un classement dominé par la Russie avec 66 médailles dont 31 titres et la Grande-Bretagne avec 74 médailles dont 26 titres. Un concept qui sera renouvelé en 2022.