Une rentrée à l'heure allemande pour les Bleus

Après son sacre au mois de juillet, l'équipe de France faisait sa rentrée jeudi soir à Munich dans la toute nouvelle ligue des nations. Face aux anciens champions du monde allemands, sortis de manière surprise au premier tour de la Coupe du monde en Russie, les nouveaux champions du monde ont obtenu le match nul. Avec une sélection où seuls manquaient Steve Mandanda et Hugo Lloris blessés, la France a montré de la fatigue en fin de rencontre malgré un très bon match d'Alphonse Areola dans les buts pour sa première sélection. Les premières minutes étaient marquées par une possession allemande, après 3 minutes de jeu Benjamin Pavard prenait les crampons d'Antonio Rüdiger au niveau du cou après un tacle. Dans la foulée Olivier Giroud dégageait de la tête un corner tiré par Toni Kroos. Puis Thomas Müller au second poteau tentait un centre en retrait repoussé par Lucas Hernandez. Celui-ci après une accélération transmettait à Blaise Matuidi qui lançait Antoine Griezmann mais la passe était trop longue. Hernandez obtenait ensuite un coup-franc tiré par Griezmann mais repoussé par Müller. Côté gauche Timo Werner faisait la différence mais son centre était aussi repoussé par la défense française. Les Bleus poussaient ensuite mais c'était à nouveau Werner qui était dangereux avec une frappe captée par Areola. Les Allemands faisaient plusieurs tentatives sans arriver à déstabiliser la défense française. A la 34e sur un corner de Rüdiger, Mats Hummels manquait sa tête, deux minutes plus tard la tête de Giroud sur un centre de N'Golo Kanté était dégagée par une parade de Manuel Neuer. Dans les dernières minutes de la première mi-temps un coup franc de Kylian Mbappé était capté par Neuer avant qu'Areola ne capte un centre de Rüdiger. Les Français étaient à l'origine de la dernière occasion avant la pause sur un contre initié par Pavard, qui transmettait pour Matuidi, le ballon était dévié, et Mbappé sauvait le ballon pour un centre en retrait mais Giroud manquait son tacle pour dévier dans le but. Au retour des vestiaires le centre de Matuidi trouvait Griezmann qui frappait, le ballon était capté en deux temps par le gardien. Les Bleus animaient les premières minutes de la deuxième mi-temps mais Werner réussissait à nouveau à prendre de vitesse Pavard et à centrer à la 51e sans conséquence. A l'heure de jeu Müller puis Joshua Kimmich tentaient une frappe avant que Marco Reus plein axe frappe lui aussi obligeant Areola à s'employer avec une parade. A la 72e le gardien français était à nouveau sollicité sur une demi-volée de Hummels, mais il était là encore à la parade. Il sortait ensuite deux minutes plus tard la frappe de Müller d'une claquette. Les Allemands étaient dans un temps fort mais ne parvenaient pas à concrétiser, les Français étaient marqués, Griezmann et Matuidi cédaient leur place alors que Giroud l'avait fait quelques minutes auparavant. Mais le score en restait là, les Français repartent avec un nul pour leur entrée dans la ligue des nations, ils retrouveront les Pays-Bas dimanche au Stade de France où ils joueront pour la première fois en France depuis leur sacre.