Les Bleus à la fête au Stade de France

Ce dimanche l'équipe de France retrouvait le Stade de France et son public pour le deuxième match de la ligue des nations face aux Pays-Bas. Après leur match nul face à l'Allemagne 3 jours plus tôt les Français voulaient célébrer leur sacre avec les supporters, avec une victoire sur les Pays-Bas la fête a été complète. Pourtant les Bleus ont comme en Allemagne souffert en deuxième mi-temps, néanmoins ils démarraient bien la rencontre. Dès la première minute Kylian Mbappé prenait de vitesse la défense  néerlandaise et voyait sa frappe au premier poteau repoussée par Jasper Cillessen. Dans cette entame de match l'équipe de France dominait avec une forte possession du ballon, à la 10e Mbappé, à nouveau, servi par Antoine Griezmann voyait sa demi-volée captée. La domination française se concrétisait au quart d'heure de jeu sur une mauvaise remise de la tête d'un défenseur néerlandais qui servait Blaise Matuidi, ce dernier centrait et Mbappé au deuxième poteau  poussait la balle au fond des filets. Dans la foulée les Pays-Bas menaient une action dangereuse mais Benjamin Pavard revenait in extremis pour mettre le ballon en corner. Les Français continuaient de pousser, ils obtenaient plusieurs coups francs repoussés par le gardien alors qu'Alphonse Areola était peu sollicité. Les deux équipes rentraient aux vestiaires avec un avantage pour la France. Après la pause, les Bleus connaissaient une période de moins bien. Alors que Lucas Hernandez avait cédé sa place à l'heure de jeu à Benjamin Mendy, ce dernier était pris de vitesse par Kenny Tété côté gauche qui centrait pour Ryan Babel au  point de penalty. Ce dernier devançait Pavard et égalisait pour les Néerlandais, 1-1 à la 66e. Quelques minutes plus tard Memphis Depay se retrouvait tout seul à l'avant mais Raphaël Varane revenait à temps. La France répondait avec une action initiée par Griezmann pour Mbappé, ce dernier servait en retrait Olivier Giroud qui n'arrivait pas à dévier le ballon. Mais dans la foulée à la 75e sur un centre de Mendy, Giroud devançait le capitaine Virgil Van Dijk et d'une reprise envoyait le ballon au fond des filets, premier but pour l'avant-centre français depuis 10 matchs. A 10 minutes de la fin Griezmann cédait sa place à Steven N'Zonzi, les Orange se montraient dangereux en fin de rencontre en imprimant un rythme plus élevé, poussant Areola  à plusieurs sorties. Ousmane Dembélé faisait son entrée dans les dernières minutes mais la France en restait là. En s'imposant elle prend la tête de son groupe. A la suite du match les Français ont célébré avec les supporters le titre de champion du monde en présentant la réplique de la coupe du monde et en effectuant un tour d'honneur.