Julian Alaphilippe double la mise

Déjà vainqueur l'an passé le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck) a à nouveau remporté la Flèche Wallonne en résistant à tous ses adversaires en haut du Mur de Huy. La course avait été mouvementée en raison du vent, cinq hommes formaient rapidement une échappée mais ne comptait jamais plus de 5 minutes d'avance sur un peloton emmené en partie par l'équipe Deceuninck. Arrivés sur le circuit, un trio partait en contre dans la première ascension de la côté d'Etreffe à moins de 80 km de l'arrivée mais il ne parvenait pas à rentrer et à l'avant l'échappée passait de 5 à 3 avec la première montée du Mur de Huy. A 58 km de l'arrivée les Américains Joey Rosskopf (CCC) et Robin Carpenter (Rally) ainsi que le Néerlandais Koen Bouwman (Jumbo Visma) formaient le trio de tête mais ils ne comptaient plus que 2'15 sur le trio à leur poursuite avec les Italiens Damiano Caruso (Bahrain Merida) et Cesare Benedetti (Bora Hansgrohe) ainsi que le Français Pierre-Luc Périchon (Cofidis)  et 2'40 sur le peloton. A 35 km de l'arrivée le peloton reprenait les poursuivants puis les échappés, Rosskopf résistait jusqu'à 28 km de l'arrivée. Dans le dernier tour de circuit le Polonais Tomasz Marczynski (Lotto Soudal) partait seul dans la côte d'Etreffe avant que le Slovène Matej Mohoric (Bahrain Merida) parte en contre et ne le rejoigne, le duo sera rattrapé dans la montée de la côte de Cherave à un peu plus de 5 km de l'arrivée par un peloton toujours emmené par l'équipe Deceuninck. Au pied du mur de Huy, le groupe des favoris était composé d'une vingtaine de coureurs et emmené par les coureurs de l'équipe Bora Hansgrohe. Dans le dernier kilomètre le Danois Jakob Fuglsang (Astana) accélérait, seul Alaphilippe parvenait à prendre sa roue, le Français fournissait un dernier effort à moins de 300m de l'arrivée pour dépasser le Danois et s'imposer une deuxième fois en haut du mur, l'Italien Diego Ulissi (UAE Emirates) complète le podium. C'est la 9e victoire du Français cette saison après notamment sa victoire sur la Primavera, il sera au départ dimanche de la doyenne des classiques Liège-Bastogne-Liège parmi les grands favoris pour remporter un deuxième monument cette saison.