Trentin en solitaire à Gap

Avant d'attaquer la haute montagne, les baroudeurs ont pu en profiter pour prendre le large dans l'étape menant à Gap, déjà deux fois vainqueurs sur un Tour de France l'Italien Matteo Trentin (Mitchelton-Scott) a su se défaire de tous ses adversaires pour aller remporter l'étape en solitaire. Dès les premiers kilomètres les attaques s'enchaînaient et dès le deuxième kilomètre un groupe de 33 coureurs se détachait, parmi eux Trentin, les Belges Thomas De Gendt (Lotto Soudal) et Greg Van Avermaet (CCC), les Français Alexis Gougeard (Ag2r) et Pierre-Luc Périchon (Cofidis), le Danois Kasper Asgreen (Deceuninck) ou encore le Néerlandais Bauke Mollema (Trek). Cette échappée creusait l'écart malgré des équipes comme Total Direct Energie et Sunweb qui essayaient de revenir n'ayant aucun ou q'un seul coureur dans l'échappée. A 115 km de l'arrivée l'écart se stabilisait à 8'20 avant de continuer à augmenter en passant à 10'20 à 100 km de l'arrivée. A 40 km de l'arrivée le peloton était relégué à 14'40 et Mollema attaquait mais était rapidement repris, dix kilomètres plus loin l'échappée connaissait plusieurs accélérations dont celle de Gougeard, ce dernier permettait que l'échappée se sépare en deux avec désormais 11 coureurs à l'avant . A 23 km de l'arrivée Trentin accélérait et Gougeard était distancé, l'échappée se réduisait ensuite à 7 coureurs à l'approche du col de la sentinelle dans lequel Trentin attaquait et distançait ses compagnons d'échappée. Périchon se lançait à sa poursuite mais l'Italien passait en tête au sommet avec 25 secondes d'avance sur Asgreen et 30s sur Périchon. Le champion d'Europe conservait son avance jusqu'au dernier kilomètre et s'impose donc en solitaire, Asgreen finit 2e à 37s et Van Avermaet 3e à 41 s. Le peloton arrivait plus de 20 minutes après et se tourne déjà vers la première étape alpestre.