Le Tour des premières

Après trois semaines de course, le Tour de France s'est achevé avec une dernière étape de Rambouillet aux Champs-Elysées au terme de laquelle l'Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) a remporté sa première victoire sur les Champs-Elysées,  même s'il avait déjà marqué ce Tour en étant le sprinteur le plus performant avec 3 victoires d'étapes. Après un long défilé de Rambouillet à Paris, un duo sortait après le premier passage sur la ligne, le Néo-Zélandais Tom Scully (Education First) et l'Espagnol Omar Fraile (Astana) étaient rejoints à 50 km de l'arrivée par un autre duo composé de l'Allemand Nils Politt (Katusha) et du Slovène Jan Tratnik (Bahrain Merida). Le quatuor tentait de déjouer les pronostics d'une arrivée au sprint mais ne comptait jamais plus de 26 secondes d'avance. Derrière eux les équipes Lotto Soudal et Deceuninck roulaient. Repris à 14,5 km de l'arrivée, un homme seul tentait sa chance à moins de 6 kilomètres de l'arrivée le Belge Greg Van Avermaet (CCC) mais était lui aussi récupéré par le peloton. Au dernier kilomètre c'était l'équipe Lotto Soudal qui emmenait, le Norvégien Edvald Boassen Hagen (Dimension Data) lançait le sprint à 300 m de la ligne, mais Ewan parti de l'arrière remontait tout le monde à droite de la chaussée pour s'imposer devant le Néerlandais Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) et l'Italien Niccolo Bonifazio (Total Direct Energie). L'Australien remporte ainsi une troisième victoire pour son premier Tour ; premier Tour et première victoire aussi pour le Colombien Egan Bernal (Ineos) qui s'adjuge le classement général devant son coéquipier le Britannique Geraint Thomas, vainqueur l'an dernier, et le Néerlandais Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma). Bernal s'adjuge également le classement du meilleur jeune devant le Français David Gaudu (Groupama-FDJ). Le premier Français au général est Julian Alaphilippe (Deceuninck) 5e, qui remporte le prix du plus combatif, avec deux victoires d'étapes et 14 jours en jaune il a animé le Tour et l'a rendu passionant à suivre. Un autre Français est monté sur le  podium à Paris pour le maillot à pois, il s'agit de Romain Bardet (Ag2r). Le maillot vert a été remporté pour la septième fois par le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), une première. Enfin la meilleure équipe est l'équipe espagnole Movistar du Colombien Nairo Quintana, des Espagnols Alejandro Valverde et Mikel Landa. Pour les 100 ans du maillot jaune, le Tour a fait dans les premières avec 4 porteurs de maillot jaune inédits et une première victoire colombienne sur un Tour de France, mais également un suspens jusqu'à 2 jours de l'arrivée pour la victoire finale qui avait manqué ces dernières années. Après Bruxelles, le Tour démarrera l'an prochain du Sud à Nice.