Les nouveaux brillent en bleu

Après sa victoire face à l'Albanie, la France recevait Andorre au Stade de France. Avec quelques changements dans l'équipe de départ, les Bleus avaient un peu de mal à trouver leur rythme en début de rencontre. Après plusieurs tentatives infructueuses, l'ouverture du score est venue une fois encore de Kingsley Coman. Peu après le quart de jeu, l'attaquant du Bayern de Munich suite à une passe en profondeur de Jonathan Ikoné, ajustait le gardien après avoir traversé la défense andorrane, 1-0 pour la France. Quelques minutes plus tard la frappe en pivot d'Olivier Giroud de nouveau servi par Ikoné était stoppée par le gardien Josep Antonio Gomes. Dans la foulée suite à une faute sur Antoine Griezmann, la France obtenait un penalty mais comme face à l'Albanie le joueur de Barcelone échouait face à Gomes qui repoussait le ballon. Le score restait de 1-0 jusqu'à la mi-temps malgré plusieurs frappes de loin. Après la pause, à la 50e, Moussa Sissoko obtenait un coup franc, Griezmann trouvait la tête de Clément Lenglet, son partenaire en club, pour le 2-0, premier but du défenseur en équipe de France. Les Bleus dominaient la rencontre et multipliaient les occasions devant le but. A la 66e sur un nouveau coup franc tiré par Griezmann, Sissoko voyait sa tête trouver la transversale puis c'était Coman qui trouvait la barre servi par Lucas Digne. La fin de la rencontre était marquée par plusieurs coups de pied arrêtés, Hugo Lloris était sollicité sur un coup franc andorran puis Nabil Fékir, entré en cours de jeu, tirait un coup franc repoussé par le gardien mais Wissam Ben Yedder, entré à la place de Giroud, avait bien suivi et inscrivait son premier but en équipe de France. Les Bleus s'imposent au final 3-0 et se rapprochent un peu plus de la qualification car dans le même temps l'Islande s'est inclinée en Albanie et voit donc s'éloigner la France et la Turquie en haut du classement.