25 juillet 2019

cyclisme

Quintana dans son élément Pour la première étape alpestre le Tour de France dépassait les  2000 m d'altitude, un terrain propice au Colombien Nairo Quintana distancé au général. L'échappée mettait du temps à se former et ce n'est qu'au bout de 60 kilomètres qu'un groupe de 34 coureurs se détachait avec en son sein Quintana, les Français Romain Bardet (Ag2r) et Julien Bernard (Trek), le Britannique Adam Yates (Mitchelton Scott), les Belge Tim Wellens (Lotto Soudal) et Greg Van Avermaet (CCC), le Canadien Michael Woods (Education... [Lire la suite]