Première pour Démare 

Ce mardi à Vittel, le Français Arnaud Démare a signé sa première victoire sur le Tour de France, après une seconde place dimanche il se hausse sur la plus haute marche en battant au sprint les meilleurs sprinteurs du peloton. Dans un sprint houleux, perturbé par deux chutes, Démare domine largement Alexander Kristoff (Katusha), André Greipel (Lotto Soudal) ou encore le Vosgien Nacer Bouhanni (Cofidis) qui arrivait chez lui à Vittel. La première impliquant le maillot jaune Geraint Thomas (Sky) a eu lieu à 800 m de la ligne et la seconde à moins de 200 m a vu le Britannique Mark Cavendish (Dimension Data)violemment heurter les barrières de sécurité, suite à un geste obstruant son passage, de Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), un temps deuxième de l'étape, le Slovaque a  ensuite été exclu du Tour de France. L'étape partant de Mondorf-les-Bains n'avait pourtant pas été beaucoup animé, un seul homme était parti en échappée, dans un raid solitaire qui a duré plus de 170 km, le Belge Guillaume Van Keirsbulck (Wanty Groupe Gobert) n'a pas été suivi par d'autres coureurs et a donc passé la journée seul à l'avant comptant jusqu'à 13'30 d'avance, avant d'être rattrapé à 17 km de l'arrivée, il a logiquement reçu le prix de la combativité. Les derniers kilomètres étaient tendus à l'approche du sprint, entraînant les deux chutes dans le dernier kilomètre, mais celles-ci n'ont pas empêché Démare de lever pour la première fois les bras sur la grande boucle. Demain le Tour repartira avec une première arrivée pour grimpeurs à la Planche des Belles Filles mais ce sera sans le champion du monde.