Le chrono par équipes bouleverse le classement général

Il était attendu et redouté, le contre-la-montre par équipes de 35,5 km autour de Cholet a tenu ses promesses. Au terme d'un parcours exigeant c'est l'équipe suisse BMC qui s'est imposé avec 4 secondes d'avance sur l'équipe Sky. Son coureur le mieux placé au général le Belge  Greg Van Avermaet s'empare du maillot jaune. Cependant la BMC ne s'est pas imposée facilement. Le chrono avait débuté avec l'équipe Mitchelton-Scott du Britannique Adam Yates, cette dernière passait en tête au premier intermédiaire avant de se faire dépasser par l'équipe Sky des Britanniques Geraint Thomas et Christopher Froome, qui avait perdu du temps dans la première étape. A la fin de ce parcours c'est la Sky qui obtenait le meilleur temps avant de se voir ravir la première place par l'équipe BMC pour 4 secondes. Le temps de référence devenait alors 38 minutes et 46 secondes, plusieurs équipes de favoris  arrivaient avec moins d'une minute de retard mais sans pouvoir battre ce temps, même l'équipe Giant du champion du monde du contre-la-montre, le Néerlandais Tom Dumoulin échouait à 11 secondes. Arrivée un peu avant, l'équipe Ag2r du Français Romain Bardet perdait quant à elle 1'15, malgré son avance obtenue sur certains favoris lors de la première étape, le Français perdait des secondes précieuses sur ses principaux adversaires. Quelques minutes plus tard un autre favori l'Italien Vincenzo Nibali perdait aussi plus d'une minute sur l'équipe BMC. Alors que celle-ci semblait promise à la victoire, une seule équipe pouvait encore venir jouer la gagne, l'équipe belge Quick-step du Colombien Fernando Gaviria, 2e du général et du Belge Philippe Gilbert 5e au général à 14 secondes avant l'étape. Bien partie l'équipe belge perdait rapidement Gaviria et se désorganisait, au 2e intermédiaire elle passait avec 6 secondes de retard sur BMC. Alors qu'ele finissait à 4, la Quick-step terminait 3e à 7 secondes de la BMC et Gilbert laissait passer le maillot jaune pour 5 secondes, il est désormais 4e du général. Van Avermaet récupère donc le maillot jaune que le Slovaque Peter Sagan n'a porté qu'une journée ne pouvant pas suivre le rythme de son équipe Bora-Hansgrohe dans ce chrono. Le Belge devance désormais son coéquipier l'Américain Tejay Van Garderen dans le même temps que lui et Thomas de 3 secondes, le premier Français Julian Alaphilippe (Quick-step) est 6e à 7 secondes. Il ne devrait pas y avoir de bouleversement demain dans une étape destinée aux sprinteurs.