La France a enfin renversé l'Allemagne !

Ce jeudi soir au Stade Vélodrome cela faisait depuis 1958 que la France n'avait pas battu l'Allemagne en compétition officielle, c'est désormais chose faite grâce à un doublé d'Antoine Griezmann en demi qui qualifie les Bleus pour la finale. La partie n'a pourtant pas été facile, après des premières minutes de jeu où les Français mettent la pression sur les Allemands à l'image de la frappe de Griezmann à la 6' repoussée par Neuer ; les Allemands mettent le pied sur le ballon. Sur une frappe de Thomas Müller, Hugo Lloris est sollicité et sort la balle d'une parade à la 12'. A la 23' les Français obtiennent un coup franc suite à une faute sur Dimitri Payet, celui-ci tire mais sa frappe est captée par Manuel Neuer. Les Allemands conservent la possession du ballon et sur une frappe de Bastian Schweinsteiger, Lloris doit à nouveau s'employer. La fin de la première période est dominée par la Mannschaft  mais elle ne concrétise pas ses occasions grâce à une défense française qui tient bon. Finalement à la 45' sur un corner français Schweinsteiger fait une main dans la surface, l'arbitre italien accorde un pénalty à la France, qui est tiré par Griezmann, Neuer plonge du mauvais côté, 1-0 pour les Bleus à la pause. Au retour des vestiaires les Français poussent mais les Allemands sont dangereux dès qu'ils ont la balle notamment sur les centre de Julian Draxler à la 55' et de Jonas Hector à la 64'. Mais à l'heure de jeu, ils perdent leur défenseur Jérôme Boateng après que celui-ci ait effectué un long dégagement. Ce coup du sort modifie la défense allemande avec l'entrée de Shkodran Mustafi. A 20 minutes de la fin après un nouveau coup franc allemand tiré par Toni Kroos et la sortie de Dimitri Payet remplacé par N'Golo Kanté, Paul Pogba récupère la ballon dans la surface allemande sur une erreur de Joshua Kimmich. Après avoir éliminé Mustafi il centre, Neuer dévie le ballon sur Griezmann  qui frappe du pied gauche entre les jambes du gardien. Il inscrit son deuxième doublé de la compétition et permet à la France de mener 2-0. L'Allemagne ne va cependant rien lâcher et 2 minutes plus tard la frappe de Kimmich trouve le poteau. Relancés, les Bleus vont tenter d'aller inscrire un 3e but mais sans succès, malgré une dernière course et une frappe de Griezmann à la 85', qui sortira à la 90+ 2 remplacé par Cabaye. Les Allemands ont une dernière occasion à la 90 +3 mais la reprise de la tête de Kimmich est détournée par Lloris. La France s'impose 2-0 et s'en va rejoindre le Portugal en finale après avoir enfin battu sa bête noire.