Un couple doré

Sa compagne, Estelle Mossely, avait été cherchée l'or vendredi dans la catégorie des moins de 60 kg, en devenant la première Française championne olympique de boxe, ce dimanche Tony Yoka est venu la rejoindre sur la plus haute marche du podium dans la catégorie des super-lourds. Il devient le premier Français champion olympique dans cette catégorie et le premier boxeur depuis Brahim Asloum à Sydney en 2000. Dans un combat compliqué face au Britannique Joseph Joyce, le Français, champion du monde en titre remporte la 1ère reprise 2 juges à 1, puis la 2e à l'unanimité. Dans la 3e, il encaisse les coups malgré une cheville douloureuse, qui le gêne dans ses déplacements, il tient bon. Au terme de ce combat intense, il est déclaré vainqueur sur décision partagée. Après l'or mondial il conquiert l'or olympique avec sa compagne. Ce couple doré a réussi son pari, en étant la tête d'affiche de la boxe française, qui a été à l'honneur à Rio en remportant 6 médailles, un record.

Si sa médaille était attendue, il permet à la France de remporter 10 titres dans ses Jeux et de terminer avec 42 médailles au total, un record pour la délégation française, qui a fait mieux qu' à Pékin en 2008 où elle en avait remporté 41. La France est 7e au classement.