La France victorieuse face aux Gallois

Un mois après s'être qualifiée pour le mondial en Russie, la France retrouvait vendredi soir au Stade de France le Pays de Galles. Non qualifié pour le Mondial et privé de Gareth Bale, les Gallois se sont inclinés face à une équipe de France où l'attaque  a brillé. Dès la 7e minute de jeu sur un centre en retrait de Kylian Mbappé, Blaise Matuidi voyait sa frappe repoussée par le gardien gallois Wayne Hennessay. Malgré un pressing haut des Gallois, les Français trouvaient les espaces, quelques minutes plus tard Mbappé sur une passe de Giroud voyait sa frappe rebondir et taper la transversale. A force de pousser les Bleus trouvaient la faille à la 18e sur une ouverture de Corentin Tolisso, Antoine Griezmann de dos ajustait une reprise de volée qui trompait le gardien adverse, 1-0 pour la France. Les Bleus obtenaient ensuite plusieurs occasions sans concrétiser, mais à la 36e sur une frappe de Chris Gunter, Steve Mandanda, qui remplaçait le capitaine Hugo Lloris blessé et non sélectionné, était sollicité. A la mi-temps la France gardait son avantage et au retour des vestiaires le sélectionneur Didier Deschamps faisait tourner son effectif en faisant entrer Benjamin Pavard et Steven Nzonzi, les deux nouveaux en sélection à la place de Christophe Jallet et Tolisso. Les Français repartaient sur le même rythme, après une accélération fulgurante, une frappe de Kingsley Coman trouvait le poteau. A l'heure de jeu Griezmann cédait sa place à Nabil Fékir, peu après cette sortie les Gallois obtenaient une grosse occasion, d'une frappe à 20 m Aaron Ramsey obligeait Manddanda à détourner le ballon du pied, celui-ci  était récupéré par Gunter. Ce dernier centrait mais Mandanda vigileant repoussé le ballon. Peu de temps après sur un centre en retrait de Mbappé, Olivier Giroud donnait de l'air à l'équipe de France d'une frappe du gauche qui scotchait le gardien. La France menait alors 2-0, après la sortie de Giroud remplacé par Alexandre Lacazette et celle de Coman remplacé par Anthony Martial, les Bleus trouvaient à deux reprises le cadre du but adverse, Samuel Umtiti d'abord sur une frappe rencontrait la transversale puis Pavard pour sa première sélection voyait sa frappe croisée après contrôle toucher le poteau. A moins de dix minutes de la fin MBappé laissait sa place à Florian Thauvin. Les Gallois frappaient ensuite à deux reprises sans que Mandanda ait besoin de s'employer. La France s'impose donc face aux Gallois avant de retrouver l'Allemagne mardi à Cologne