Les Bleus plongent l'Allemagne dans le doute

L'Allemagne a encaissé une défaite historique mardi soir au Stade de France face aux Bleus, en effet c'est la première fois que l'Allemagne concède 6 défaites dans une année, après la défaite quelques jours plus tôt face aux Pays-Bas. A l'inverse l'équipe de France avec une équipe type malgré l'absence de Samuel Umtiti poursuit sa série d'invincibilité. Pour cette quatrième journée de Ligue des Nations, les Français se sont d'abord fait peur en première mi-temps. En effet après 5 premières minutes à l'avantage des Français avec notamment une frappe d'Antoine Griezmann, c'était les Allemands qui prenaient la rencontre à leur compte. Sur les contres ceux-ci se révélaient dangereux avec plusieurs centres ; et à la 13e sur une perte de balle de Paul Pogba au milieu de terrain, un contre allemand était initié par Serge Gnabry. Il transmettait à Leroy Sané mais le centre en retrait de celui-ci était dévié par le bras de Presnel Kimpembé, penalty. Il était marqué par Toni Kroos à la 14e même si Hugo Lloris plongeait du bon côté. Les Bleus repartaient mais un nouveau contre avec une supériorité numérique allemande mettait à nouveau en difficultés la défense française. Sané voulait servir Timo Werner mais Lloris déviait le ballon et Werner manquait celui-ci. Dans la foulée Werner centrait mais Raphaël Varane était là pour le repousser. A la 22e les Allemands sur corner faisaient encore trembler la défense tricolore la tête de Mats Hummels obligeait Lloris à une parade puis à une sortie. Les Français tentaient de réagir sur coup de pied arrêté et Benjamin Pavard tentait une reprise à la 28e repoussée par la défense allemande. Dans le dernier quart d'heure de cette première mi-temps les Allemands enchaînaient les centres mais manquaient de réalisme dans la finition, côté français seuls une passe dans le dos de la défense de Griezmann pour Kylian Mbappé captée par Manuel Neuer puis un centre de Lucas Hernandez pour Olivier Giroud qui manquait le cadre au premier poteau venaient inquiéter Neuer. La National Mannschaft retournait  aux vestiaires avec un avantage qui la maintenait en vie dans cette Ligue des Nations. Mais au retour des vestiaires avec un changement tactique et le repositionnement de Blaise Matuidi et Kylian Mbappé, les Bleus montraient un tout autre visage. Les Bleus mettaient la pression sur l'Allemagne et  juste après l'heure de jeu suite à un centre d'Hernandez, Griezmann d'une tête décroisée égalisait pour la France. Le match s'emballait alors, à la 67e Lloris repoussait une frappe de Gnabry qui avait récupéré le ballon suite à une mauvaise relance plein axe de Kimpembé. Dix minutes plus tard Pogba tentait une frappe qui était détournée et dans la foulée il y avait une faute sur Matuidi, l'arbitre sifflait penalty et Griezmann inscrivait un doublé. Dans les dix dernières minutes Mbappé cédait sa place à Ousmane Dembélé, ce dernier tentait une frappe à la 87e mais le score en restait là malgré deux coups francs allemands dans le temps additionnel. La France s'impose en présentant comme face à l'Islande vendredi dernier un double visage. L'Allemagne, quant à elle, est reléguée en Ligue B. Prochain et dernier match de la Ligue des Nations pour la France le 16 Novembre à Rotterdam face aux Pays-Bas.